Intuition, Synchronicités, Rétrocausalité

Intuition, Synchronicités, Rétrocausalité
Stacks Image 852
L'intuition
L'intuition est indispensable pour capter les synchronicités et surtout leur sens. D'ailleurs, j'ai observé que souvent elle précède la survenue de synchronicités. C'est comme si elle venait ouvrir un canal de perceptions.

L'intuition est un don que nous avons tous au départ, mais qui peut être altérée ou ne plus être ressentie lors de blocages émotionnels, ou si l'on bascule dans un univers uniquement rationnel.
Stacks Image 704
En effet, la pensée rationnelle est surtout l'œuvre du cerveau gauche, alors que les émotions et l'intuition relèvent plutôt du cerveau droit. Evidemment, l'idéal est de fonctionner avec les deux hémisphères en bonne collaboration et en bon équilibre. Mais ce n'est pas toujours le cas.
Alors, l'intuition, qu'est-ce que c'est ?
On appelle aussi l’intuition le sixième sens. Mais ne devrait-on pas plutôt le nommer le premier ?
Les 5 premiers sens sont ceux du toucher, du goût, de l’odorat, de l’ouïe, de la vue. Ils sont dépendants de notre système nerveux et peuvent être altérés en cas de maladie ou de transmission génétique. Par exemple, les daltoniens ne différencient pas le rouge du vert.
Les cinq sens sont aussi limités dans le temps et l’espace. En effet, on ne voit pas les ultraviolets et les infrarouges, on n’entend pas les ultrasons et les infrasons. Les autres sens dépendent aussi de la proximité et du temps qui passe. Ils sont lents alors que l'intuition est fulgurante.
Ils fonctionnent dans le répertoire de l’espace-temps linéaire que nous connaissons bien et nous apportent des informations de l’extérieur. Ils sont des filtres qui nous empêchent de capter toutes les informations de l’univers, sans quoi, nous serions totalement envahis, car trop d’information tue l’information. Nous ne pourrions pas être fonctionnels dans notre vie quotidienne. Donc, tout est très bien !

L’intuition est d’une autre nature. Elle fonctionne comme une antenne parabolique que l’on peut activer ou désactiver. Elle est intangible, immédiate, fulgurante, indescriptible. Elle vient d’ailleurs, du champ hors espace-temps.
L’organe sensoriel est le cœur. Il ne s’agit pas de l’organe pompe, mais du siège de l’empathie et de l’amour. L’intuition en fait partie. Nous naissons tous avec ces merveilleuses qualités avant qu’elles ne soient altérées par l’éducation et la violence.

L'intuition est un sens noble, empreint de bienveillance. Elle représente le fait de pressentir ou de comprendre quelque chose sans analyse, ni raisonnement. Elle est donc faite de sensations, de perceptions extrasensorielles, de révélations subites. Elle est irrationnelle. Au contraire de nos organes des sens, elle nous apporte des informations via notre être intérieur.

Elle est même anticipative dans les présentiments, les prémonitions. Elle se joue de l’écoulement du temps linéaire.

L’intuition est une faculté quantique (immédiate). Nous avons tous expérimenté une fois ou l’autre certaines de ces facultés. La plupart du temps, elle survient spontanément. Mais elle peut aussi être provoquée par un danger imminent et fonctionne alors comme système d'alerte.
Lorsqu'elle se manifeste, l'intuition nous apporte une information absolument évidente qui semble jaillir de nulle part. Les recherches scientifiques actuelles suggèrent que parfois, le cœur a la capacité de percevoir des informations, même concernant le futur.
Comment pareille chose est-elle possible ?
Comment peut-on connaître le futur s'il n'existe pas encore ?

Cette notion nous est impossible à comprendre avec notre cerveau rationnel, formaté pour réfléchir en quatre dimensions (3 dans l’espace et 1 dans le temps).
Pour cela, il nous faut sortir de la notion du temps linéaire Chronos et faire ce fameux saut quantique pour entrer dans le monde hors espace-temps. Là, le passé, le présent et le futur sont la même chose. Ici et à 3 milliards d’années-lumière, c’est identique. Ce temps se nomme Kairos. Cela donne le vertige, je vous le concède.

Ainsi, le cœur qui n'est pas limité par un conditionnement mental rationnel, est en contact avec l'intelligence universelle, celle qui existe depuis toujours, celle qui est à l'origine de notre création. Et son outil de travail, c'est l'intuition. Ainsi, l'intuition nous rend plus intelligent.
L'intuition anticipative
L'intuition est une intelligence qui commet un excès de vitesse.
Paul Bernstein
Avec l’intuition, nous sortons des 5 sens. D’ailleurs, on en parle souvent comme du 6ème sens. Elle est immédiate, donc quantique. Ainsi, elle nous sort instantanément de l’espace-temps.

L'intuition est un outil merveilleux qu'il est bon de découvrir et de développer. Si nous ouvrons notre cœur à l'intuition, elle fait de nous des magiciens ! C'est un phénomène extraordinaire par sa redoutable efficacité. Non seulement elle a une incroyable capacité de capter l’information au-delà du présent, mais encore, elle est plus performante que notre mental qui ne peut analyser que ce qu'il connaît. L’intuition est l’une des facettes de notre conscience extraneuronale. La plupart du temps, elle survient spontanément. Mais elle peut aussi être provoquée par un danger imminent et fonctionne alors comme système d'alerte. Finalement, elle peut parfois appréhender le futur comme cela est décrit dans l'étude ci-dessous.

Lorsqu'elle se produit, l'intuition apporte une information absolument évidente qui semble jaillir de nulle part. Les recherches scientifiques actuelles suggèrent que parfois, le cœur a la capacité de percevoir des informations même concernant le futur. Comment pareille chose est-elle possible ? Comment peut-on connaître le futur s'il n'existe pas encore ? Cette notion nous est impossible à comprendre avec notre cerveau rationnel, formaté pour réfléchir dans les trois dimensions de l’espace et celle du temps.

Pour démontrer la capacité de l'intuition à prévoir un futur proche, une étude inédite a été menée par Rollin McCarthy et Mike Atkinson de l’Institute of Heartmath ainsi que Raymond Trevor Bradley de l’Institute for Whole Social Science.

Il s’agissait de savoir si le corps humain a la capacité de percevoir intuitivement des événements futurs. L’étude consistait en 2340 essais faits par 26 individus, 11 hommes et 15 femmes, d’une moyenne d’âge de 45 ans. On montrait alternativement aux participants, durant trois secondes, soit des images calmes avec des paysages campagnards ou maritimes sereins, ou encore, de beaux objets domestiques, soit d'autres, horrifiantes, à caractère sexuel ou violent. Ces images étaient mélangées et choisies aléatoirement par un ordinateur, de sorte que ni les participants, ni les chercheurs, ne savaient quel genre d'image allait apparaître sur l’écran.

Pour déterminer l’impact des images, un électroencéphalogramme (EEG) permettait de mesurer simultanément les réactions du cerveau et un électrocardiogramme (ECG), celles du cœur.
L'expérience fut aussi imprévisible que déconcertante. En effet, le rythme cardiaque changeait en moyenne 4,75 secondes avant l’apparition de l’image sur l’écran, repérée par le cerveau. C'est hallucinant. Cela signifie donc que le cœur savait à l'avance ce que l'ordinateur allait choisir ! Quelle performance anticipative tout de même.

Le cœur qui n'est pas limité par un conditionnement mental rationnel, est en contact avec l'intelligence universelle, cette Conscience cosmique qui semble exister depuis toujours, celle qui est à l'origine de notre création. Et l’outil de travail du cœur, c'est l'intuition. A part d’être une pompe, le cœur est aussi un organe énergétique. Il dégage un très grand champ électro-magnétique. Je vous rappelle les 40 000 super neurones qu’il contient.

Les chercheurs conclurent que les êtres humains sont capables d’accéder à l’information sur le futur, au-delà de l’espace-temps qui nous est familier. Ce processus pourrait expliquer les pressentiments et les prémonitions. Cela rejoint la théorie quantique selon laquelle le futur est déjà réalisé.

Plus que nous, les animaux, qui n'ont pas la barrière du mental, sont dotés d'une phénoménale intuition. Ainsi, ils sont capables de prévoir et d'anticiper des événements. Pour illustrer ce phénomène, je vous renvoie à l'extraordinaire découverte que sont les champs morphogénétiques de Rupert Sheldrake. Allez les découvrir sur You Tube. Ce grand scientifique a montré que les animaux de compagnie, spécialement les chiens et les chats, savent à quel moment leur maître va rentrer du travail. Je peux témoigner que chaque fois que je rentre chez moi, ma chatte Loulette qui se ballade par monts et par vaux, m'attend sur le parking. On observe aussi cette incroyable intuition prémonitoire des animaux qui leur permet de fuir et de se protéger avant les catastrophes naturelles, par exemple. Rappelez-vous des éléphants avant le tsunami !

Pour en revenir à nous les humains, on observe que le rythme omniprésent du cœur a une puissante influence sur de nombreux processus dans le corps. Autant les rythmes cérébraux que respiratoires se synchronisent naturellement à l'activité rythmique du cœur. Et lorsque les personnes sont en lien d'amour ou d'amitié, leurs rythmes cardiaque et respiratoire se synchronisent. Ainsi, lorsqu'un bébé dort blotti tout contre sa maman, il synchronise son rythme respiratoire avec celui de sa mère. Dans les pays où le cododo est la tradition, il y a beaucoup moins de morts subites du nourrisson ! La Nature avait tout prévu. A nous de la respecter.

Selon le Heartmath Institute, il est probable que le champ électromagnétique du cœur agisse comme une onde porteuse d'informations qui fournit à l'ensemble du corps un signal de synchronisation.
Si le cœur est capable d'influencer le cerveau, pourquoi ne serait-il pas capable de contrôler l'activité des autres organes ? Dans la mesure où ils interagissent et collaborent tous ensemble, il faut bien que « quelqu'un » le fasse. A l’instar d’un chef d’orchestre et à défaut du contraire, on pourrait donc avancer que c'est le cœur.

En tout cas, la recherche fondamentale à l'Institut de HeartMath montre que les informations relatives à l'état émotionnel d'une personne sont communiquées dans tout le corps, via le champ électromagnétique du cœur. Bien sûr, les informations vont dans les deux sens et les autres parties du corps vont aussi influencer le cœur. C'est un dialogue interne incessant qui permet de générer les adaptations à la vie. Et lorsque le cerveau se met à l'écoute du cœur, on obtient un meilleur équilibre émotionnel et une plus grande clarté mentale, un discernement intuitif, et une amélioration des performances. Quand tout va bien, bien sûr !
L'intuition et les synchronicités
Elles vont souvent de pair, l'une entraînant l'autre. L'intuition est une ouverture du cœur indispensable pour voir les synchronicités, sinon, ces phénomènes extraordinaires ne restent que des coïncidences sans sens.
Grâce à son côté quantique, elle fonctionne comme un canal d'ouverture à l'autre phénomène quantique qu'est la synchronicité.
Les deux phénomènes sont tout aussi importants pour nous mettre en contact avec notre Soi supérieur et voir la vie en plus grand, et sortir de nos routines un peu névrotiques et enfermantes. Ils nous amènent de la richesse et de l'intelligence dans nos vies.

Il y a un phénomène intéressant qui montre que les synchronicités sont contagieuses. Plus on en voit, plus il s'en produit. C'est donc important de savoir que chacun d'entre nous peut accéder à ce dialogue avec l'invisible, pourvu qu'il s'y entraîne.
Même si ce genre de phénomènes ne sont pas explicables dans notre monde de la matérialités, ils sont observables.
Acceptons de dire " Je ne sais pas pourquoi, mais c'est fabuleux !"
Stacks Image 901
Intuition, Synchronicités, Rétrocausalité
Cornelia Gauthier
Stacks Image 923
Intuition, Synchronicités, Rétrocausalité
Cornelia Gauthier